Mots-clefs

Coucou, comment allez-vous?! Hier pendant que mon cheesecake était entrain de cuire, je me demandais quoi cuisiner pour mon bento du lendemain (vendredi). J’avais complètement zappé que j’avais mis à décongeler la lotte la veille au soir dans le frigo (vous me suivez toujours?). En fait zappé à moitié… le poisson et moi, c’est une longue histoire de non-amour. Je vous raconterai bien la fois où j’en ai mangé petite et qu’une gigantesque arrête m’est restée en travers de la george et que mon papa d’amour a du me l’enlever à la pince à épiler car elle ne partant ni avec un bon de pain, ni un bout de banane. Jusqu’à présent je suis encore traumatisée, la peur est toujours là même en mangeant des filets. Et puis l’odeur…bref j’en mange de temps en temps, 1 ou 2 fois par mois rarement plus. Apparemment c’est mal mais bon que voulez-vous. ça te dérangerait de revenir à la recette, s’il te plait?! J’ai décidé de tester un nouveau poisson la lotte et de le cuire à la sauce asiatique. Alors pour une personne, il nous faut:

  • 200g de queue lotte,
  • 1/2 oignon
  • 1 cuillère à café de « 5 parfums »(coriandre, fenouil, anis, cannelle, girofle)
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1/2 petit verre d’eau
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’arachide

C’est très simple comme recette. Dans une poêle faire cuire l’oignon sans les colorer, ils doivent être translucide. Rajouter, l’eau, le miel, la sauce soja et les « 5 parfums ». Porter à ébullition pendant 2 minutes. Ajouter la lotte que l’on aura au préalable coupée en dés de 2cm d’épaisseur environ. 5minutes et c’est près. A déguster avec du riz. A l’heure du déjeuner, j’étais vraiment pas du tout emballée à l’idée de manger du poisson. J’ai réchauffé mon bento, en priant pour que ça ne soit pas beurk. Verdict c’est EXQUIS, no kidding!!! Du coup, je reprendrais de la lotte au marché dimanche et j’en ferai pour Mister Vandes qui lui non plus n’est pas fan du poisson.

Publicités